Lecture : Plaidoyer pour les animaux, Matthieu Ricard

Quoi de mieux que de bouquiner un livre pour se détendre en fin de journée ? C’est ce que j’ai voulu faire cet fin d’après-midi en créant une ambiance relaxante : en m’installant dans mon canapé, une tasse de café à la main. C’est la première fois que je partage avec vous mon goût pour la lecture qui est pour moi, grande rêveuse, un véritable moyen de m’évader et de rentrer dans un univers parallèle. Généralement, je lis un peu de tout avec une préférence pour les livres qui ont du sens et qui m’amènent à de nouvelles prises de conscience.

C’est la raison pour laquelle j’ai voulu vous présenter un ouvrage qui m’a beaucoup plu, richement documenté et intelligemment construit celui de Matthieu Ricard , Plaidoyer pour les animaux . En réalité, j’avais commencé ce bouquin l’année dernière mais je n’avais jamais trouvé d’occasions pour le terminer par la suite. Il y a quelques semaines, quand je suis retombée dessus par hasard et que j’ai commencé à feuilleter de nouveau les premières pages, j’ai directement eu envie de m’y replonger pour le finir.En y pensant, ça m’arrange de ne pas l’avoir dévorer en une traite comme j’ai l’habitude de le faire avec les romans. C’est un véritable livre de réflexion qui a besoin d’être digéré.

Pourquoi un livre pour comprendre la cause animale ?

Peut-être que vous aussi vous avez vu ces vidéos dans les médias dans lesquelles on voit par exemple des actes de souffrance à l’égard de cochons dans les abattoirs ou encore des crocodiles qui se font inciser et dépecer vivant pour en faire des sacs en peau de crocodile du style Louis Vuitton.

Bref, je ne reste pas insensible à ce genre de vidéos et j’ai voulu chercher un livre qui pourrait répondre à mes questions. Pourquoi continuons-nous à traiter les animaux comme des êtres inférieurs ? Quelle place devons-nous leur accorder dans notre société ? Ce livre a été un véritable déclic : il m’a profondément bouleversée et m’a fait ouvrir les yeux sur la souffrance animale sous ses différentes formes. Souffrance dans les élevages industriels, mais également lorsque les animaux nous servent de divertissement dans les cirques ou les zoos, ou la façon dont ils sont traités dans les laboratoires pour la création de nos produits de beauté. Je le recommande vivement pour toute personne qui cherche un livre à la fois instructifs, mais profond et sensible.

Après avoir lu ce livre je suis mise à réfléchir à ma consommation personnelle en regardant à deux fois les étiquettes avant d’acheter quoi que ce soit. Je suis contente de voir que de plus en plus d’enseignes commencent (il était temps) à s’engager petit à petit à ne plus vendre certains aliments issus du commerce industriel. Je pense notamment à des supermarchés comme Carrefour qui se sont engagés à abandonner d’ici quelques années les œufs de poules élevées en batterie. Ce n’est pas grand chose, mais cela représente un premier effort.

Sans oublier ces associations comme Gaïa en Belgique ou L214 éthique et animaux en France et leurs militants qui mènent une lutte active et pacifique contre cette maltraitance. Je n’ai pas le temps de m’investir activement, mais je me suis par contre inscrite à leurs newsletter pour être mise au courant et signer l’une ou l’autre pétition de temps en temps.

Si de votre côté, vous avez envie de partager votre investissement, vos nouvelles habitudes ou ce qui vous aurait choqué, n’hésitez-pas.

A très bientôt.

Lien :

http://leblognoirdelagriculture-tpe.viabloga.com/news/qu-est-ce-que-l-elevage-intensif

http://action.petafrance.com/ea-action/action?ea.client.id=45&ea.campaign.id=57950

https://www.l214.com/enquetes/2017/abattoir-made-in-france/houdan/

 

Rendez-vous sur Hellocoton !0

Leave a Reply